Pour un meilleur accès à la mobilité des jeunes en situation de handicap

Pour un meilleur accès à la mobilité des jeunes en situation de handicap

Une étude exploratoire avec 79 propositions pour alléger les surcoûts liés au handicap supportés par les jeunes et leur famille

Alors que la mobilité étudiante ne cesse de se développer, avec 5,6 millions de jeunes français qui partent étudier à l’étranger, elle reste difficile d’accès pour les jeunes en situation de handicap.  

C’est dans ce contexte qu’une lettre de mission a été adressée à la Conférence des grandes écoles (association d’écoles de l’enseignement supérieur français) en novembre 2020 par les ministères de l’Europe et des Affaires étrangères, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de l’Outre-mer et du Secrétariat d’Etat au Handicap. Plusieurs enquêtes ont été réalisées pour y répondre auprès d’étudiants en situation d’handicap et de parents mais également avec l’audition d’experts, ces enquêtes ont révélé plusieurs freins : le manque de continuité d’accès aux soins, aux traitements et à l’accompagnement, des difficultés liées aux transports aériens, d’équipements et de traitements ou à l’accès aux transports locaux et à la vie sociale et culturelle ainsi que de multiples barrières administratives et financières. 

Face à ces résultats, Xavier Quernin et Mélanie De Sousa, de l’école d’ingénieurs UniLaSalle, membre de la CGE, ont formulé 79 solutions pour encourager les étudiants handicapés à quitter le pays avec pour objectif alléger les surcoûts liés au handicap supportés par les jeunes et leur famille. Parmi les mesures proposées: la mise en place d’un référent handicap dans les ambassades comme point de contact pour informer et accompagner les étudiants, la création d’un booster pour les assurances privées financé par le ministère de tutelle de l’établissement d’enseignement supérieur afin d’inciter les assurances privées à couvrir l’ensemble des soins de santé des étudiants ou encore la création d’une « valise médicale cabine » pour le transport de traitements ou de dispositifs médicaux hors utilisation pendant le vol. 

L’étude exploratoire avec les 79 propositions 

En Route pour le monde vise à informer sur les dispositifs de mobilité européenne et internationale et cela dans une vision inclusive. Relais et membre du réseau Eurodesk qui promeut la mobilité européenne, le guide Eurodesk informe sur la mobilité européenne pour les jeunes en situation de handicap.  

Mobilité et Handicap en Bretagne

L’association Jeunes à travers le monde dans le cadre du chantier 3 du COREMOB (accompagnement des publics les plus éloignés) est la structure de référence quant à l’accompagnement des personnes en situation de handicap souhaitant vivre une expérience de mobilité internationale. En effet, l’association développe son expertise dans l’accompagnement à la mobilité des publics ayant le moins d’opportunités en proposant un accompagnement spécifique pour les différents dispositifs de mobilité.

logo JTM

Save the date

L’association JTM en partenariat avec les associations Kondor et Infojeunes Bretagne, organisent dans le cadre des Erasmus days et du COREMOB une journée régionale d’interconnaissance des acteurs du handicap et de la mobilité internationale « Mobilité et Handicap » le 14 octobre à Lorient ville Lauréate du projet national « Territoires d’innovation » avec le projet HIT (Handicap Innovation territoire)  


Plus d’infos sur le HIT 

Le programme de cette journée sera diffusé prochainement.  

Le festival ALIMENTERRE 2021 en Bretagne

Le festival ALIMENTERRE 2021 en Bretagne

L’appel à participation du Festival ALIMENTERRE 2021 est lancé ! Événement incontournable sur les enjeux alimentaires mondiaux, le festival aura lieu du 15 octobre au 30 novembre. À travers une sélection de neuf films, les citoyens sont amenés à s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde, afin qu’ils participent à la co-construction de systèmes alimentaires durables et solidaires ainsi qu’au droit à l’alimentation.

Les thématiques du festival en 2021

Le festival ALIMENTERRE 2021 ouvrira de nouveaux débats : Quelles politiques agricoles et commerciales pour permettre aux agriculteurs de France et d’ailleurs de vivre dignement ? Comment concilier l’étalement urbain dans les métropoles avec la volonté de souveraineté alimentaire ? Quelle place et leviers d’actions sont aux mains de la société civile ? Que se cache-t-il derrière nos choix de consommation ? Quels sont les impacts de nos achats alimentaires quotidiens, ici et ailleurs ? Comment tisser des solidarités entre apprenants, producteurs et consommateurs d’ici et là-bas ? Comment développer des filières plus durables et qu’est ce que cela change dans la vie des producteurs ? Comment gérer durablement et collectivement ces communs afin de préserver l’environnement et les personnes qui en vivent ?

Découvrez la sélection de films documentaires

La sélection 2021 est composée de quatre longs métrages, trois moyens métrages et deux courts métrages.

 Sur le champ ! (61 minutes), de Michaël Antoine, Nicolas Bier et Jean Simon Gérard 
Mots clés : agriculture familiale, agroécologie, alternatives, organisations paysannes, ressources naturelles, souveraineté alimentaire.

 Nourrir le changement (68 minutes), de Camille Montocchio 
Mots clés : système agro-industriel, monoculture, échanges mondiaux, alternatives, circuits mondiaux

 Manger autrement, l’expérimentation (90 minutes), de Andrea Ernst 
Mots clés : modèle alimentaire européen, externalités, expérimentation, habitudes de consommation, habitudes alimentaires, alternatives

 Douce France (90 minutes), de Geoffrey Couanon 
Mots clés : étalement urbain, éducation à la citoyenneté, artificialisation des sols, développement durable, économie locale, souveraineté alimentaire

 Au-delà des clôtures (52 minutes), de DéTERREminés 
Mots clés : témoignages, productivité, durabilité des modèles, transition

 Le Festin, Tong-tong (41 minutes), de Anne-Sophie Guillaume, Thomas Michel et Papis Coly
Mots clés : agriculture, urbanisation, accaparement des terres, lutte de la communauté rurale, autorité locale, mobilisation citoyenne

 L’arbre providence (52 minutes), de Michelle Hellas 
Mots clés : agriculture vivrière, souveraineté alimentaire, agroforesterie, ONG locale, lobbying

 Paradoxe de la faim (10 minutes), de SOS faim et Ile de Paix 
Mots clés : système économique mondial, pauvreté, souveraineté alimentaire, subventions, monocultures, faim, inégalités, relations asymétriques

 Uar – The Resilient (28 minutes), de Julie Lunde Lilesaete 
Mots clés : agriculture familiale, changement climatique, entraide, alternative, souveraineté alimentaire

L'édition 2021 : un festival en salle et en ligne

Plébiscitée par les organisateurs et les publics, le festival ALIMENTERRE en ligne sera reconduit à l’automne 2021. La complémentarité des deux formats et les nouvelles perspectives offertes par la version en ligne ont séduit les acteurs du réseau ALIMENTERRE. Comme en 2020, les projections débats numériques se dérouleront sur Imagotv.fr.

Pourquoi organiser une projection publique ?

 Pour organiser un moment de rencontre et d’échange entre acteurs locaux et internationaux engagés dans la transition agricole et alimentaire.
 Pour proposer des clés de compréhension qui donnent les moyens d’agir.
 Pour bénéficier d’un outil au service de l’animation et de la transition agricole dans les zones rurales.
 Pour sensibiliser aux défis globaux grâce à l’appropriation des enjeux alimentaires locaux et mondiaux.
 Pour développer l’ouverture au monde.
 Pour faire prendre conscience du rôle de chacun en tant que citoyen acteur dans la construction d’un monde plus juste, durable et solidaire.
 Pour organiser des rencontres inspirantes et découvrir des alternatives engageantes.

Vous souhaitez organiser un évènement en 2021 ?

🗣 Qui ?
Toute structure partageant les valeurs défendues par le festival peut organiser une ou plusieurs projections-débats.

📍 Où ?
Afin d’être accessibles au plus grand nombre, les projections-débats peuvent avoir lieu dans n’importe quel lieu (cinémas, salles municipales, médiathèques, lycées, universités, fermes, Biocoop, etc.). 

Source de l’article: Réseau Bretagne Solidaire 

Pour plus d’informations sur l’évènement: 

Pour plus d’informations sur le réseau Ritimo, le réseau breton d’information et de documentation sur le développement durable et la solidarité internationale. Il existe un centre Ritimo dans chaque département, ainsi que des relais.

Le réseau Ritimo 

L’Europe : notre avenir ! Quel avenir ? Par la Maison de l’Europe de Rennes, répondez à l’enquête

L’Europe : notre avenir ! Quel avenir ? Par la Maison de l’Europe de Rennes, répondez à l’enquête

Une enquête sur l'Union Européenne

La Maison de l’Europe de Rennes et de Haute Bretagne, centre Europe Direct de Bretagne, organise une grande enquête sur l’Union Européenne missionnée par la Commission Européenne dans le cadre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe qui a débuté le 9 Mai dernierPar conséquent, vous êtes conviés à y répondre, plus le nombre de réponses est important, plus la visibilité l’est également ainsi que la valeur statistique de l’enquête dans le cadre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe.  

Cliquez ici pour répondre à l’enquête 

Des tables rondes sur l'avenir de l'Europe

La Maison de l’Europe de Rennes va également organiser une série de tables rondes entre Octobre et Décembre 2021 autour d’un thème proposé et accepté par la Commission: L’Europe: notre avenir ! Quel avenir ? Toujours dans le cadre de la Conférence sur l’Avenir de l’Europe. Plus d’informations sur ses tables rondes sont disponibles dans l’enquête.  

Pour en savoir plus sur les tables rondes, la Conférence sur l’Avenir de l’Europe et la Maison de l’Europe de Rennes : 

Le site de la Maison de l’Europe de Rennes

Facebook
Facebook
Instagram