Partir autrement

Partir autrement

Au pair

  • Le placement au pair consiste pour une famille à accueillir pour 6 mois ou 1 an (2-3 mois pendant les vacances d’été) une jeune fille (ou un peu plus rarement un jeune homme) en contrepartie d’une aide ménagère et de la garde d’enfants. Vous êtes nourri, logé en chambre individuelle et vous recevez de l’argent de poche.
  • Vous pouvez trouver vous-même une famille
  • Plusieurs sites proposent des petites annonces : www.aupairworld.com/fr, www.nannyjob.co.uk (Royaume-Uni), www.ofaj.org/petites-annonces (Allemagne)…

A savoir : Soyez vigilant ! Il vous appartient de vous renseigner sur les formalités administratives et de négocier avec la famille vos conditions de travail et d’accueil.

Sachez qu’il existe un modèle d’accord de placement au pair qui a été créé par le Conseil de l’Europe.

Vous pouvez faire appel à une agence de placement

  • L’agence vous trouvera une famille et sera votre interlocuteur en cas de problème.
  • Vous paierez des frais de dossier et de placement (250 à 300 € en moyenne).
  • Essentiellement en Europe, conditions particulières pour les Etats-Unis.
  • Renseignez-vous sur le contenu du contrat avant de signer. Sachez qu’il existe des fédérations professionnelles.

A télécharger : Au pair à l’étranger : les adresses utiles en Bretagne

Pour les jeunes d’Ille-et-Vilaine

Jeunes à Travers le Monde (JTM) propose une bourse d’aide à la mobilité internationale, en partenariat avec le Conseil départemental 35.

  • Pour des projets d’emploi, au pair, volontariat, bénévolat, wwoofing, helpx, workaway, séjours linguistiques… à l’exclusion de projets de vacances ou d’études.
  • Les candidats doivent être âgés de 16 à 35 ans. Les jeunes (ou leurs parents) doivent résider en Ille-et-Vilaine depuis plus d’un an au moment du départ.
  • Montant de 500€ maximum.
  • Contact : Jeunes à Travers le Monde – JTM Espace Anne de Bretagne (4ème étage) – 15 rue Martenot – 35000 Rennes 02 99 78 35 36 – jtm.info@international-jtm.comwww.international-jtm.com[/bloc_contact]

PVT

Hors Union européenne, lorsqu’on souhaite découvrir un autre pays mais aussi trouver un job sur place, se pose la question du visa adéquat !

  • Le PVT (permis ou programme-vacances-travail ou aussi working holiday visa) peut être une solution pour certaines destinations. C’est un visa qui autorise à travailler et passer des vacances en même temps dans le pays pendant un an (voire deux).
  • Il résulte d’accords entre la France et d’autres pays : Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Corée du sud, Japon, Hong-Kong, Taiwan, Russie, Argentine, Chili, Colombie, Mexique, Uruguay, Brésil et Pérou (en cours) 

Il ne s’agit pas d’un programme

  • Vous n’êtes pas accompagné par un organisme.
  • Mais c’est une simplification des démarches administratives : les conditions sont moins restrictives que pour un visa de travail « normal ». L’avantage : il n’est pas nécessaire de justifier d’un emploi avant de partir, vous êtes autorisé à chercher sur place.
  • Il s’adresse aux 18-30 ans (35 ans pour le Canada) n’ayant pas de personne à charge.
  • Il faut justifier d’une certaine somme pour pouvoir subvenir à ses besoins au début du séjour.
  • Contact : Informations et demande sur le site de chaque ambassade, rubrique «visas ». www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation/ : toutes les infos sur les formalités, dossiers par pays, contacts des consulats…

A savoir : pour le Canada, il y a un quota très vite atteint : suivez les informations sur le site de l’ambassade et celui des pvtistes.

Pvtistes.net, incontournable !

Ce site est réalisé par des personnes parties en PVT : pvtistes.net

  • témoignages, forum, bons plans,
  • actualités et tutoriels par pays pour faire sa demande de visa,
  • tableau récapitulatif des principales informations à connaître sur ces différents Permis et Visas Vacances-Travail (quota, coût, âge, durée, site pour faire sa demande, délai de réponse…),
  • guides en ligne sur l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zelande et la Corée du Sud (plein d’infos pratiques, de pistes pour le logement, le transport, la recherche de job…).

Le BIJ de Brest a interviewé la co-fondatrice de pvtistes.net, Julie Meunier. Elle présente le site, le pvt et donne des premiers conseils pour orienter son projet.

Bénévolat

Pour découvrir d’une autre façon un pays ou un domaine d’activité tout en pratiquant la langue, dans une démarche d’engagement, vous pouvez être bénévole (volunteer) au sein d’associations.

  • Pas de rémunération, une participation financière est parfois demandée (en général l’adhésion à l’association).
  • Voyage, couverture santé, assurance à vos frais.
  • Nourriture et/ou logement parfois pris en charge par l’association, mais pas toujours… une participation peut vous être demandée.

Le statut de volontaire correspond à des formes d’engagement plutôt longues (6 à 12 mois) dans un cadre précis : corps européen de solidarité, service civique international, volontariat de solidarité internationale ou franco-allemand…

Certains organismes diffusent des offres de bénévolat au sein d’associations, moyennant une adhésion.

Wwoofing (World Wide Opportunities on Organics Farms)

C’est de l’aide volontaire dans des fermes biologiques en échange du gîte et du couvert. Le wwofing permet de vivre le quotidien d’une ferme bio d’un autre pays, d’être accueilli par des familles motivées par la démarche d’échange et de partage avec des personnes venues du monde entier.

  • Pas de rémunération.
  • Pas de formation préalable nécessaire.
  • Avoir envie de découvrir cet univers, de s’y investir.
  • Etre capable et prêt à effectuer des travaux physiques.

Pour faire du wwoofing, vous devez adhérer au réseau du pays (25 à 30 €).

  • wwoofinternational.org : portail des associations nationales de wwoofing
  • Vous aurez alors accès à la liste des fermes hôtes avec qui vous prendrez directement contact.
  • Si plusieurs pays vous intéressent, vous devrez adhérer à chaque association nationale.

A savoir : le wwofing n’est pas un emploi, a priori un visa type touriste suffit. Cependant il vous appartient de vous renseigner sur les formalités d’entrée et de séjour dans le pays.

Côté santé, responsabilité civile, c’est à vous de faire les démarches.

Autres pistes

Help Exchange (HelpX)

Réseau d’hôtes (fermes, particuliers, ranchs, B&B, auberges, auberges de jeunesse, voiliers…) qui invitent des volontaires à venir les aider à court terme en échange du gîte et du couvert.

www.helpx.net

Workaway

Autre site qui a pour objectif la mise en relation de voyageurs avec des particuliers, associations pouvant les accueillir moyennant un coup de main quelques heures par jour.

www.workaway.info : adhésion annuelle de 29 €

Séjours linguistiques

Consulter notre fiche avec les contacts bretons des organisateurs de séjours.
Facebook
Facebook
Instagram