Volontariat international

Volontariat international

Service civique international

C’est quoi ?

Le Service Civique permet de s’engager, de façon volontaire et pour une période déterminée, au service d’une mission d’intérêt général, en France ou à l’étranger.

Pour qui ?

  • Avoir entre 16 et 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) et posséder la nationalité française, celle d’un état membre de l’Union européenne ou de l’espace économique européen, ou justifier d’un séjour régulier en France depuis plus d’un an.
  • Pas de conditions de diplôme. Pour les 16-18 ans, missions adaptées, autorisation parentale.

Durée

  • 6 à 12 mois, au moins 24h par semaine. S’il est possible d’accomplir un service civique en étant étudiant ou salarié, sachez cependant que c’est un engagement soutenu.

Les missions

  • Auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…).
  • Plusieurs thématiques : culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sports.

Dans quelles conditions ?

  • Statut de volontaire.
  • Indemnité mensuelle de 473,04 euros net par mois, versée au volontaire par l’Etat.
  • Prise en charge des frais de nourriture et de transport par la structure d’accueil (107,68 € sous forme de titre repas, accès à la cantine, remboursements de frais…).
  • Possibilité de bénéficier d’une bourse de 107,68€ en plus de l’indemnité mensuelle, sous condition de ressources (si bénéficiaire ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, ou titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur à partir du 5ème échelon).
  • Protection sociale intégrale.
  • Cotisation pour la retraite, mais pas pour l’assurance chômage.
  • Accompagnement du volontaire : préparation et accompagnement dans la réalisation de la mission, appui à la réflexion sur son projet d’avenir.
  • Formation : PSC1, formation civique et citoyenne.

Comment faire ?

  • Prendre connaissance des modalités et des offres · Consultez le site du Service civique et inscrivez-vous : www.service-civique.gouv.fr
  • Toutes les offres des organismes agréés y sont publiées.
  • Si vous avez des contacts avec une association intéressée pour vous accueillir, informez-la des démarches à effectuer : www.service-civique.gouv.fr/organismes. Elle doit déposer une demande d’agrément et peut prendre conseil auprès des relais en Bretagne

Les relais en Bretagne

Côtes d’Armor

  • Direction Départementale de la Cohésion Sociale – DDCS 22 Préfecture des Côtes d’Armor – 1 place du Général-de-Gaulle – CS 32370 – 22023 Saint-Brieuc Cedex 1 – 02 96 62 83 72 ou 02 96 62 83 30 – www.cotes-darmor.pref.gouv.fr

Finistère

  • Direction Départementale de la Cohésion Sociale – DDCS 29 Maison des Sports, 4 rue Turgots – Cité administrative de Ty Nay – BP 31115 – 29101 Quimper Cedex – 02 98 10 24 11 – www.finistere.pref.gouv.fr

Ille-et-Vilaine

  • Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations – DDCSPP 35 Pôle Cohésion sociale 15, avenue de Cucillé – CS 90 000 – 35919 Rennes Cedex 9 – 02 99 28 36 38 –  www.ille-et-vilaine.gouv.fr

Morbihan

  • Direction Départementale de la Cohésion Sociale – DDCS 56 Site Armorique – Impasse d’Armorique – CS 62541 – 56019 Vannes Cedex – 02 22 07 20 20 – www.morbihan.gouv.fr

Bretagne

Volontariat de solidarité internationale (VSI)

C’est quoi ?

Faire un volontariat de solidarité internationale (VSI), c’est mettre ses compétences au profit d’une mission de solidarité internationale, de développement ou d’urgence humanitaire, pour une durée déterminée (en général 1 à 2 ans).

Le statut de VSI

  • Il est accordé aux personnes qui s’engagent par contrat avec une organisation de solidarité internationale agréée par le Ministère des affaires étrangères dans des activités à plein temps dans un pays étranger.
  • La durée des contrats est de 2 ans maximum (plusieurs missions sont possibles dans la limite de 6 ans au cours d’une vie).

Ce que les organismes doivent garantir au volontaire :

  • Une formation au départ
  • la prise en charge des frais de voyages
  • Une indemnité de subsistance et parfois des avantages en nature
  • Une assurance responsabilité civile et rapatriement,
  • une couverture sociale avec assurance vieillesse (retraite),
  • Un appui social et professionnel au retour
  • Sous condition, une prime d’insertion professionnelle
  • Une indemnité de réinstallation après 24 mois de mission.

Les critères de recrutement

  • Etre âgé de plus de 18 ans, souvent 21 ans minimum. Sachez que la majorité des volontaires a entre 25 et 35 ans.
  • Avoir de réelles qualifications et/ou compétences professionnelles, une capacité d’adaptation, un esprit d’engagement, le désir de rencontrer d’autres cultures.

Où s’informer ?

Le CLONG-Volontariat (Comité de Liaison des ONG de Volontariat), France Volontaires ne recrute pas directement mais propose via son site :

A savoir : pour les associations non agréées, souhaitant envoyer des volontaires en mission dans le cadre du VSI, il existe la possibilité de recourir au portage. Il s’agit d’un accord passé entre une association non agréée et une association agréée : consulter la rubrique « Envoyer des volontaires » sur le site du CLONG Volontariat. L’aide du Conseil régional au volontariat de solidarité internationale

Pour qui?

  • Pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans, résidant en Bretagne, participant pendant plus de 6 mois à un projet de développement porté par une association agréée par l’Etat pour l’envoi de VSI.

Combien ?

  • Montant : 150 € par mois plafonné à 1 800 €. Elle est versée à l’association agréée qui fait partir le jeune.

Conseil régional de Bretagne – Direction des affaires européennes et internationales – DAEI 283 avenue du Général-Patton – CS 21101 – 35711 Rennes Cedex 7 – 02 99 27 96 18 – maryline.lecomte-guyou@bretagne.bzhwww.bretagne.bzh

Les dispositifs JSI et VVV-SI

Deux dispositifs du Ministère des Affaires étrangères (Jeunesse Solidarité Internationale et Ville Vie Vacances-Solidarité Internationale), qui permettent de financer une partie d’un projet de solidarité internationale.

Pour qui ?

  • Jeunes de 15 à 25 ans ;
  • En groupe de 5 à 16 jeunes ;
  • Le porteur du projet est une association française de jeunes ou accueillant des jeunes. Dans ce cas le jeune peut mobiliser d’autres jeunes et proposer ce projet collectif de solidarité internationale à l’association.

Pourquoi ?

  • Participer à une action d’intérêt général
  • Vivre une rencontre interculturelle
  • Découvrir les réalités internationales
  • Développer des connaissances sur le champ de la solidarité internationale, sur le pays d’accueil, sur la culture de l’autre, sur la notion de projet
  • Développer des aptitudes : vie de groupe, travail en équipe, prise de responsabilités, prise d’initiatives, adaptation, prise de recul…

Domaines d’intervention ?

Solidarité internationale et développement comme par exemple :

  • la construction et la réhabilitation,
  • La préservation de l’environnement,
  • les loisirs et la culture,
  • les échanges de pratiques…

Critères d’éligibilité ?

  • Être parrainé par une association de solidarité internationale habilitée.
  • Relever des territoires « politique de la ville » pour le dispositif VVV/SI.
  • S’assurer de l’existence d’un partenariat local et de sa capacité à mobiliser et impliquer un groupe de jeunes « binôme ».
  • Veiller à la faisabilité et à la pérennité de l’action.

Trouver une association de parrainage en Bretagne

Volontariat des Nations-Unies

Le programme VNU, assuré par l’Organisation internationale des Nations Unies, promeut le volontariat afin de soutenir la paix et le développement par le monde.

Qui peut partir ?

  • Les jeunes titulaires d’un diplôme universitaire ou technique supérieur, âgés d’au moins 25 ans, ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle dans le domaine humanitaire.

Pour quoi faire ?

· Vous réalisez des activités de coopération technique de 6 à 12 mois renouvelables avec les gouvernements et initiatives communautaires. quelques missions court terme (3 mois).

· Vous vous engagez dans les domaines du secours humanitaire et de la réinsertion, de l’appui aux droits de l’homme, aux processus électoraux et à la consolidation de la paix.

Conditions

· Le volontaire reçoit une allocation pour ses frais d’installation et une allocation mensuelle destinée à couvrir les dépenses essentielles, les frais de déplacement, une

assurance vie, santé et invalidité permanente ainsi qu’une allocation pour réinstallation.

[bloc_contact] www.unv.org/fr[/bloc_contact]

[bloc_anoter] Il est aussi possible de partager ses compétences via du volontariat en ligne : www.onlinevolunteering.org/fr[/bloc_anoter]

Volontariat international de la francophonie (VIF)

Ce programme vous permet de vivre une expérience de mobilité internationale au sein de l’espace francophone durant 12 mois.

Qui peut partir ?

· Les jeunes ayant entre 21 et 34 ans titulaires d’un diplôme universitaire ou équivalent.

Pour quoi faire ?

· Développer une action comme la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique, la promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’homme, l’éducation, la formation et la culture…

[bloc_contact] www.jeunesse.francophonie.org[/bloc_contact]

Le VIE et le VIA

Retrouvez ce dispositif sur la page emploi/job, rubrique Renforcer son expérience.

Facebook
Facebook
Instagram