Mobilité internationale des apprentis : études européennes

Le CEDEFOP (Centre Européen pour le Développement de la Formation  Professionnelle) publie une série d’études consacrées à la mobilité internationale des apprentis.

Ces publications offrent un état des lieux détaillé de celle-ci pour chacun des 28 pays couverts, avec un focus sur la mobilité de longue durée (plus de 3 mois).

Le rapport sur la France fait partie d’une série de rapports nationaux rédigés dans le cadre du réseau européen de référence et d’expertise ReferNet décrivant la mobilité internationale des apprentis et des jeunes en alternance, se concentrant notamment sur les « mobilités longues ».

Le système de formation professionnelle et d’apprentissage a été profondément transformé par la “Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel” de septembre 2018.

Le développement de la mobilité européenne et internationale des jeunes en formation alternée (sous contrat d’apprentissage ou sous contrat de professionnalisation) est une priorité politique, intégrée dans les nouvelles dispositions adoptées.

Le ministère du travail a fixé un objectif de 15 000 apprenants pour participer à la mobilité européenne et internationale d’ici 2022 (Communiqué de presse du Ministère du Travail du 26/02/2019 https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/faire-decoller-l-erasmus-pour-les-alternants ).

Une mission menée fin 2017 par le député européen Jean Arthuis, en amont de la réforme (cf. son rapport du 18/01/2018 https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_arthuis_-_18_janvier.pdf ), a permis d’identifier les obstacles à la mobilité des apprentis, et d’émettre des recommandations pour le développement d'”Erasmus Pro”.

La mobilité européenne et internationale des apprentis est déjà une réalité, grâce à des projets de longue date menés par les acteurs de l’apprentissage, et à des projets pilotes menés depuis 2016 au niveau européen pour expérimenter des périodes de mobilité plus longues. Elle reste cependant limitée dans son ampleur, par rapport à la mobilité des élèves et des étudiants.

Lire ce rapport en anglais :

https://cumulus.cedefop.europa.eu/files/vetelib/2018/international_mobility_apprenticeship_France_Cedefop_ReferNet.pdf

Plus d’infos : ici

Par Paul Bonoso, il y a

Consultation et conférence “NEXTdays- Young Consumers for Europe“

L’Allemagne assure la présidence du Conseil de l’UE pour ce second semestre 2020, avec notamment pour thématique la mise en œuvre du développement durable.

Dans ce cadre, le gouvernement allemand lance une consultation et une conférence destinées aux jeunes  sur les modes « durables » de consommation.

Vous trouverez en pièce jointe une invitation à participer à la consultation en ligne «NEXTdays – Young Consumers for Europe», ainsi qu’à la conférence organisée du 16 au 18 octobre 2020.

-Lien vers la consultation en ligne: https://snippet-live.de/htsvd/#/
(l’enquête est en anglais mais suivant les moteurs de recherche que vous utilisez, une traduction en français est possible )

-Lien vers le formulaire d’inscription en ligne pour la conférence des jeunes: www.next-days.de

Par Paul Bonoso, il y a

Enquête européenne sur l’impact du COVID-19 sur les jeunes

Le Forum européen de la Jeunesse, en association avec des organisations internationales, lance une enquête sur l’impact de Covid-19 pour les jeunes.

 

Rempli en 10 minutes, ce sondage destiné aux plus de 18 ans couvre :

  • L’impact de la crise sanitaire sur la situation des jeunes en matière d’emploi et d’éducation
  • Le bien-être psychologique et la santé mentale des jeunes
  • L’engagement des jeunes : activisme social et volontariat
  • Les opinions des jeunes sur les mesures prises et leurs attentes de la part des autorités

Une version française pour répondre à ce sondage : https://www.surveymonkey.com/r/NPC38JS?lang=fr

 

Par Paul Bonoso, il y a
Facebook
Facebook
Instagram