Le projet

La Plateforme bretonne de la mobilité européenne et internationale des jeunes a pour objectif de mettre en place un maillage de référents et d’accompagnateurs de la mobilité, assurant la diffusion d’une culture de la mobilité dans les territoires et l’équité d’accès des jeunes à la mobilité internationale.

Cette plateforme et son animation (comités de pilotages et groupes d’animation) promeut l’interconnaissance et le décloisonnement des réseaux par la mise en place d’actions communes. La stratégie de maillage territorialisée et inter-acteurs s’inscrit dans la politique territoriale de la Bretagne et son découpage en 21 pays.

Soutenue dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, elle s’est fixé 3 objectifs en réponse aux 3 axes de l’appel à projet, portés par 3 chefs de file : le CRIJ/réseau IJ, la MAPAR et JTM.

AXE 1 : Informer les jeunes, les encadrants de jeunesse et les responsables ou élus de structures
Rendre lisible l’offre pour la rendre accessible à tous, avec un/des “référent(s)” par territoire, en utilisant des ressources communes dont le site www.enroutepourlemonde.org, en développant l’information par les pairs. Il s’agit de rendre visible l’existant, de le mettre en réseau, de contribuer à l’essaimage d’une primo-information en direction des jeunes et des professionnels. Télécharger la fiche-action

AXE 2 : Former les encadrants de jeunesse
Mutualiser les formations, structurer les acteurs autour de la même culture de mobilité, notamment en favorisant les actions de formation des acteurs et l’émergence d’actions co-construites. Il s’agit d’animer une dynamique de projets communs, au vu du recensement de l’existant et des constats en termes de besoin. Télécharger la fiche-action

AXE 3 : Accompagner les jeunes
Mettre en place des personnes ressources accompagnatrices de la mobilité pour les publics les plus éloignés de celle-ci. Il s’agit de donner le goût (voire l’idée !) de la mobilité internationale, de permettre aux accompagnateurs de lever les freins cognitifs et conatifs à la mobilité des jeunes les plus vulnérables et de leur permettre d’acquérir une culture de mobilité. Pour ce faire, les mobilités courtes et progressives sont nécessaires pour donner l’envie de partir et montrer que c’est possible. La construction de parcours est prévue avec les partenaires de la lutte contre le décrochage scolaire et les missions locales. Télécharger la fiche-action

En résumé, il s’agit pour les acteurs bretons :
1. de simplifier la lecture de l’offre de mobilité ;
2. de mutualiser les moyens existants chez les opérateurs de mobilités et les mettre en relation avec les structures de jeunesse et d’insertion ;
3. de donner le droit à la mobilité pour tous et mettre en adéquation les dispositifs permettant de franchir le premier pas avec les publics les plus éloignés de la mobilité !

A consulter :
Plateforme : présentation détaillée

Facebook
Facebook
Instagram